C’est nous autres les kings #15 – Mardi Noir

C’est nous autres les kings #15 – Mardi Noir

À l’aube de la parution de son 2e album, Mardi Noir s’est prêté à l’exercice de l’entrevue de promotion mais avec une twist “C’est nous autres les kings”, au milieu d’une Casa del Popolo quand même assez bruyante pour un samedi après-midi. Pas grave, on monte le son, c’est le retour du rock, façon Mardi Noir. Bonne écoute.

C'est nous autres les kings #15

par Mardi Noir | C'est nous autres les kings


FacebooktwittermailFacebooktwittermail
C’est nous autres les kings #11 – Joe Evil

C’est nous autres les kings #11 – Joe Evil

Avec presque 30 ans de carrière, Grim Skunk a été parmi les groupes qui ont transformé la scène musicale locale au courant des années 90 et qui avec leur label Indica, définiront le renouveau de l’industrie du disque québécois avec un répertoire de parutions qui donneront le ton pour les années 2000. Joe “Evil” Burnett, claviériste, chanteur, compositeur et auteur, à la base du son si distinctif qui excitera les mélomanes dès les premières notes du fameux démo “Autumn flowers”, est un réaliste qui fait de la musique avant tout par passion et qui malgré les soucis actuels de l’industrie, persiste et signe. On l’a rencontré aux Foufounes Électriques pour une bière et une discussion sur lui, Grim Skunk, l’industrie de la musique et un peu de politique. Bonne écoute!

C'est nous autres les kings #11

par Joe Evil | Papineau

FacebooktwittermailFacebooktwittermail
Distorsion – La revanche psychédélique de Montréal.

Distorsion – La revanche psychédélique de Montréal.

Un nouveau festival psychédélique voit le jour cette année à Montréal, question de faire oublier les plus récentes tentatives des dernières années qui ne furent pas trop concluantes, c’est le moins qu’on puisse dire. Si les Nuits psychédéliques de Québec s’avèrent un succès, le pendant montréalais s’est retrouvé miné par différents problèmes que le manque de public n’a qu’accentués, dans une ville qui pourtant peut se vanter de son public averti en matière de scène psych.

On souhaite du succès à la nouvelle équipe derrière ce festival, qui se veut dans la lignée des Psych Fest qu’on a vu apparaitre ces dernières années, particulièrement le Levitation d’Austin, dont le succès a, on s’en doute, motivé certains à tenter la formule. Cette première édition de Distorsion reste dans les limites du raisonnable quant au déploiement des concerts et concentre sous un même toit la majorité de sa riche programmation, dans un nouvel espace, le Matahari loft au 1637 Mont-Royal Est (près de Papineau), sauf pour son BBQ dominical, à l’incontournable Esco.

Du 12 au 15 mai 2016.

www.distorsionMTL.com

Patrice Caron

Patrice Caron

Fondateur

FacebooktwittermailFacebooktwittermail