Pour ma muse

Pour ma muse

Couplet 1

*

Quand t’es pas là, c’qui brûle c’pas juste mes toats.

J’me reconnais même pu,  j’deviens koubrauss.

J’me mets à g’noux su’ l’trottoir, J’jappe après à lune.

J’ai l’peu qui m’reste de cellules qui allument.

*

T’es la plus belle fleur du jardin botanique

Un match à Coup d’foudre, Un Zirconia cubique.

T’es ma Sandra Dorion pis chus ton Phil Collins.

Nous deux c’est fait pour fitter en caline.

*

Su’a table t’as mis une toune de The Police,

Cousineau-Dufresne, Tiens-toé ben j’arrive.

J’ai lés papillons dans l’ventre, des crampes dans mon crâne.

Jean-Pierre Pis Ginette dans chambre en back ground.

*

J’ferais un tour de Duster a’ec toé jusqu’à Trois-Pistoles.

Nancy pis Lucien dans leu’ char de mongol.

On est digne du duo Dion pis Plamondonne.

M’en va te n’écrire moé des mots qui sonnent.

*

WD-40 – Rentrer au port.

WD-40 – Rentrer au port.

Il nous avait avertis « Je suis un Zombie ! » et avec le nombre de résurrections que compte son band WD-40, on le croit.

11 ans plus tard, La Bête du Lac ressort des profondeurs pour non plus nous faire peur, mais plutôt pour se faire plaisir et aller au bout d’un processus nécessaire, dire ce qui doit être dit. Et de poursuivre l’aventure, qui malgré les signes et les déclarations, ne s’est jamais vraiment arrêtée. Sur d’autres mers, pour repousser les frontières de l’asphalte et de faire du rock comme d’autres pratiquent le golf, comme un exutoire de la vie ordinaire.

D’émergent à groupe-culte, WD-40 était parti pour la gloire, mais son histoire et ses légendes ont contribué à donner une aura particulière au trio qui solidifiera une base de fans vraiment motivés, mais qui fera aussi peur à cette industrie qui a toujours eu du mal à gérer les vrais rockeurs pas formatés pour les matantes.

Toujours libre, Alex Jones a poursuivi son chemin, a goûté à la vie ordinaire, est devenu père et s’est pognée une bonne job. Sa basse n’était jamais bien loin, mais ça aussi fallait le faire, passer par là pour voir ce que c’est la vie ordinaire. Avec un ultime album en 2006, plusieurs ont eu l’impression que cette fois c’était vrai, WD-40 n’était plus. Même Alex y a cru. Pas longtemps, mais quand même. Le temps de se retrouver. De retourner sur la route. Que les tounes reviennent toutes seules à la surface.

Quelques shows, et quelques brosses, ont tranquillement réveillé la bête. Quelques nouvelles chansons en plus, on commençait à parler de quelque chose de concret. Une campagne de sociofinancement plus tard, à l’objectif atteint en 48 heures, convainc WD-40 que c’est finalement le temps de sortir un nouvel album.

11 ans plus tard, La nuit juste après le déluge ramène au port ces marins qui ont failli se noyer dans la tempête. Le monde a changé. La business aussi. WD-40 un peu, mais pas tant que ça. Après quelques détours, le navire est revenu dans le bon chemin et ses fans ont pu enfin assouvir leur soif de ce rock « du Lac » qui ne goûte pas comme les autres. Alex et Jean-Loup sont toujours côte à côte, Hugo aux drums leur pousse un peu dans le cul, juste assez, pour que ça se passe. Pas fort. Parce que le feu brûle encore et pas moyen de l’éteindre. Rajoute du gaz, et la flamme se ravive.

La nuit juste après le déluge c’est ça. Du gaz pour Alex Jones. Une raison de refaire le même chemin et de remonter sur une scène. D’avoir du nouveau à dire. De se soigner l’âme devant plein de monde. D’avoir du fun la fin de semaine. Et d’alimenter le feu.


Lancement officiel de La nuit juste après le déluge 20 octobre 2017 au Lion d’Or


Arseniq33 – Gâcher sa vie.

Arseniq33 – Gâcher sa vie.

“Le rock’n’roll a gâché ma vie!” comme l’affirment les membres d’Arseniq33, sur leur plus récent album. Après un long hiatus, la célébration de leur 25e anniversaire de formation au Petit Campus au printemps 2017 a vu Arseniq33 remettre du spandex dans nos vies, avec une série de concerts à travers le Québec, une mise en ligne de tout son catalogue et la parution d’une nouvelle production, disponible en concert seulement ou en écoute sur Papineau.

N’ayant pas perdu une seule dent, Arseniq33 c’est à voir maintenant parce que ce n’est pas un retour permanent, profitez-en pendant que c’est le temps.

Les spectacles à venir!

Pour écouter le podcast avec Ériq d’Arseniq33

Pour écouter Arseniq33

 

Gamiq 2017 – Les nominations

Gamiq 2017 – Les nominations

Album Folk
Avec Pas d’Casque – Effets spéciaux
Leif Vollebeck – Twin Solitude
Les Hay Babies – 4e Dimension
Louis-Philippe Gingras – Troisième rangée
Samuele : Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent

EP Folk
Ada Lea – EP
Aliocha – Sorry Eyes
Helena Deland – Drawing Room
Meteor Ranchero – Incomplet
Noé Talbot – Déballer le présent (extra)

Album Pop
Gab Paquet – Santa Barbara
Groenland – A wider space
KROY : Scavenger
Le Couleur : P.O.P
Peter Peter : Noir Éden

EP Pop
Emilie & Ogden : 10 000 (solo)
Jeffrey Piton : Après le déluge, après le froid
Karim Ouellet : Aikido
Lydia Képinski : EP
Van Carton : La Saison

Album Electro
Das Mörtal – Always Loved
Ouri – Superficial
Suuns – Hold/Still
Valaire – Oobopopop
Xarah Dion – Fugitive

EP Electro
Dear Criminals – Seven songs for Nelly
Gold Zebra – Un amour d’été (OST)
HWYS – Beaches
Millimetrik – Sour Mash EP
Of Course – Naufrage un Jeudredi

Album Rap
Alaclair Ensemble – Les frères cueilleurs
C-Drik – Liqueur forte
KNLO – Long jeu
Lary Kidd – Contrôle
Nomadic Massive – The Big Band Theory

EP Rap
Dead Obies – Air Max
L’Amalgame X  Of  course – Le Prix du Funk
La Brigade des Moeurs – La Brigade des Moeurs
Le Nouveau Rappeur – Cristobal Huait
Yes Mccan – PS. Merci pour le love

Album Rock
Barry Paquin Roberge : Voyage massage
Chocolat : Rencontrer Looloo
Les Dales Hawerchuk : Désavantage numérique
Les Deuxluxes : Springtime Devil
O Linea : O Linea

EP Rock
Floating Widget : The Sounds of Earth
Jesse Mac Cormack : After the Glow
On a créé UN MONSTRE : Insectarium
Rodney the Walrus : Code Morse II
zouz : EP1

Album Indie-Rock
Antoine Corriveau : Cette chose qui cognait au creux de sa poitrine sans vouloir s’arrêter
Blood and Glass : Punk shadows
Catherine Leduc : Un bras de distance avec le soleil
Corridor : Supermercado
Lesbo Vrouven : Grifff Pifff

EP Indie Rock
Abrdeen – Endless Nights and Dreamlike Mornings
Adam Strangler – Key West
Cédrik St-Onge – Les yeux comme deux boussoles
L’Indice – Cycles Un
Mélanie Venditti – EP

EP ou Album Folk-Bluegrass
Canailles – Backflips
Élixir de gumbo – Le beau piège
Le Winston Band – Bolton Boogie
Quebec Redneck Bluegrass Project – Royale Réguine
Raphaël Dénommé – Raphaël Dénommé EP

Ep ou Album Post-Rock/Post-Punk
Co/ntry : Cell phone 1
Duchess says : Sciences Nouvelles
Le monde dans le feu – Le miracle de la température
Oromocto Diamond : Atlantis
We Are Wolves : Wrong

EP ou Album Punk
Boids – Demo bag
Cirrhose et Cendrier – Hey le Trognon!
Clavicule Slingshot – Phénix Rôtis
Fuck Toute – Fuck toute
Mute – Remember death

EP ou Album Metal
Apes – Lightless
Krokmitën – Heta
La Corriveau – Black Sorrow
Never more than less – Peace, War, Whatever
Obey the Brave – Mad Season

EP ou Album Expérimental
Atsuko Chiba – The Memory Empire
Héliodrome – Le Jardin des espèces
Julien Sagot – Bleu Jane
Les Martyrs de Marde – Extinction de foi
Téhu – EP Boulevard

EP ou Album World
Afrikana Soul Sister – Afrikana Soul Sister
Di Astronauts – Lova Notes and Outta Space Poems
DJU – Fracas des racines
Gadji Gadjo – Regards
The Brooks – Pain & Bliss

EP ou Album Jazz
L’Oumigmag – Territoires
Parc X trio – Dream
SHPIK – Fabulation
Trio Jonathan Turgeon – Les rêves errants
West Trainz – Train Songs

Prix du public
Alaclair Ensemble
Avec pas d’casque
Burning The Oppressor
Caravane
Chassepareil
Chocolat
Dead Obies
Floating Widget
Guy Brière
Harfang
Karen St-Laurent Trio
L’Oumigmag
La Carabine
Matt Hulobowski
Orloge Simard
Quebec Redneck Bluegrass Project
The Blaze Velluto Collection
The Bright Road
The Johans
Tintamare

Vidéoclip
Alaclair Ensemble – Ça que c’tait
Antoine Corriveau et Fanny Bloom – Constellations
Athena – Acide
Bad Nylon – Rappa
Canailles – Rendez-vous galant
Chocolat – Ah ouin
Das Mörtal – Midnight Rendez-Vous (feat. French Fox)
Dead Obies – Waiting
Dear Criminals – Nelly
Dégueu ça pue – Je fais le bacon
Élixir de Gumbo – Gang de rang
Gazoline – L’amour véritable est aux rebelles
Geoffroy – Sleeping on my own
KNLO – Justeçayinque
KROY – Learn
Le Couleur – Premier Contact
Matt Holubowski – Exhale/Inhale
Mauves – Longtemps
Mundy’s Bay – Glow
Rouge Pompier – Mercredi
Saratoga – Je t’attends dehors
Simon Kinsgbury – Comme douze
Valaire – GOLDEN RULE Do The Oobopopop (feat. Alan Prater)
VioleTT Pi – Betsey Johnson
We are Wolves – Wicked Games

Pochette d’album
Atsuko Chiba – The Memory Empire
Avec pas d’casques – Effets spéciaux
Chocolat – Rencontrer Looloo
Héliodrome – Le Jardin des espèces
Julien Sagot – Bleu Jane
Mardi Noir – L’Oeil de la tempête
Mauve – Coco
Nomadic Massive – The Big Band Theory
Of Course – Naufrage un jeudredi
Ripé Rock Ripé

Chanson de l’année
Alaclair Ensembe – Ça que c’tait
Beyries – Wondering
Corridor – Coup d’épée
Lydia Képinski – Apprendre à mentir
Matt Holubowski – Exhale/Inhale

Spectacle de l’année
Alexandre Desilets – Windigo
Black Tiger Sex Machine
Chocolat
Dear Criminals
L’osstidtour – Alaclair Ensemble, Koriass, Brown

Artiste de l’année
Alaclair Ensemble
Antoine Corriveau
Dear Criminals
Émile Bilodeau
Louis-Philippe Gingras

Révélation de l’année
Beyries
Blood and Glass
Lydia Képinski
Zen Bamboo
zouz

Média numérique
Choq.ca
Ecoutedonc.ca
Feu à volonté
Le Canal auditif
Livetoune

Salle de spectacle
Bar Le Ritz PDB
Le Cercle
Le Divan Orange
Le Mouton Noir
L’Esco

Radio
CFAK
CFOU
CIBL
CISM
CKRL

Sur le corner en direct Saison 2 Épisode 5

Sur le corner en direct Saison 2 Épisode 5

Sur Le Corner En Direct - S02E05

Ce soir Groove Nation 410 Rachel Est et LIVE sur FBde 19h a 21hKeithy Antoine LadyspecialkFeezy CisséFrancois PettigrewZalema Ott LanduBilly John DatusHorg ManKaren PleselJo Mocashmo Jimeno RomeraEric Brousseauouvert a tous18+

Posted by Sur Le Corner En Direct on Monday, June 26, 2017